Panier

Très exposée à la blessure, la cheville est souvent douloureuse à cause de blessures passées.

Mais elle peut aussi avoir développé des schémas instables ou conflictuels par des désordres posturaux historiques, ou des défauts dans les paternes de la marche.

Bien sûr, toute douleur chronique de la cheville doit vous guider sur le chemin du médecin, du podologue, et du posturologue.

Mais un travail de fond sur cette articulation est particulièrement simple à mettre en œuvre, et réglera l’essentiel des problèmes.

  1. Encadrez la douleur : Le travail antérieur des tibias et des mollets est essentiel pour régler les problèmes de cheville. Mais il y a aussi une zone en dessous : la voûte plantaire est presque toujours oubliée des protocoles de traitement alors qu’elle est directement reliée à l’étage mobile du dessus que constitue la cheville.
  2. Mobilisez : Nos environnements bétonnés, nos chaussures raides, et le manque de stimulation verrouillent les degrés de mobilité de la cheville, et plus généralement limitent la prise d’information permettant les ajustements du pied et de la cheville. Il va falloir bouger tout cela.
  3. Stabilisez : Les chaussures sans contrôle du pied (lacets détachés), lourdes (souliers en cuir), la perte de sensibilité des capteurs de la voûte plantaire, et les mauvaises habitudes motrices concourent à « geler » l’articulation la rendant raide, inopérante, et… douloureuse.
Testez vos chevilles !
Sur la pointe des pieds, descendez en position accroupie.
L’impossibilité de descendre, ou de rester quelques secondes dans cette position, sont aussi des résultats négatifs.
Toute douleur, mais aussi toute perte d’équilibre, doivent vous alerter.
Asseyez-vous sur vos talons, en position japonaise de « seiza ».
L’impossibilité d’atteindre une telle position, ou même de la conserver confortablement plusieurs secondes sont des signes clairs du besoin de traitement de la zone.
Si ces symptômes sont accompagnés de douleur, il y a urgence à utiliser les exercices présentés ci-après.
Les exercices pour soulager
MASSAGE DU MOLLET AU ROULEAU DE MASSAGE

3 x 10 massages dans chaque modalité à chaque étage de sensibilité, et ajouter des circumductions du pied.

MASSAGE DU MOLLET LATÉRAL À DEUX BALLES

1 à 3 x 10 massages.

MASSAGE DE LA VOÛTE PLANTAIRE À LA BALLE

Passez 1 à 2 minutes sous chaque pied.

ÉTIREMENT EN DÉCOMPRESSION ARTICULAIRE

Faire 1 à 3 passages de 30 sec par jambe.

CHEVALIER SERVANT

Effectuez jusqu’à 10 x 3 secondes de chaque côté. Vous pouvez répéter ce cycle jusqu’à 3 fois.

Nous vous recommandons la lecture de l’Art du mouvement

d’Aurélien Broussal-Derval et de Stéphane Ganneau.

Pour en savoir plus

44,90Ajouter au panier