Skip to main content

Panier

Après avoir consacré un article entier sur le principal fondamental du hiit (la progressivité), voici des éléments complémentaires. En effet, le hiit comme bon nombre de disciplines, demande le respect d’un certain nombre de prescriptions. Celles-ci correspondent aux principes fondamentaux du hiit. Même si la progressivité est importante, elle n’en demeure pas seule. Les cas de la continuité, la variété ou encore l’alternance en sont les exemples les plus significatifs. Dès lors, quels principes doit-on respecter pour bien pratiquer le hiit ?

PRINCIPE DU HIIT : LA CONTINUITÉ

D'un workout aléatoire...à la périodisation

Parmi les principes du hiit, on retrouve l’idée de continuité de l’entraînement. Gardez à l’esprit que les progrès sportifs à court terme sont instables. Par ailleurs, leur pérennisation passe par la répétition de certaines charges, au travers d’une persévérance thématique sur plusieurs séances. En fait, changer complètement aléatoirement le programme d’une séance à l’autre revient à ne jamais approfondir ce que l’on commence. De ce fait, on en limite grandement les progrès. Toutefois, on le sait : la plupart des cours à haute intensité reposent sur une approche conventionnelle fitness « de l’instant ». Pour autant, le risque de faire un peu de tout est, au final, de faire beaucoup de rien.

Cet aspect du hiit propose ainsi de compromettre le principe de programmation aléatoire des "workouts". L'objectif ? Revenir à une périodisation fonctionnelle de l’entraînement afin de générer de réels et durables progrès.

ET SI JE VOUS AIDAIS À PLANIFIER VOS ENTRAÎNEMENTS ?

LA VARIÉTÉ COMME PILIER DES PRINCIPES DU HIIT

La clé ? La recherche de la motivation !

C’est bien là le point fort de l’approche conventionnelle du hiit. La variété de l’entraînement est un véritable pilier parmi les principes du hiit. Par là, on augmente la motivation du sportif en le surprenant sans cesse. Le but est notamment de ne jamais le laisser s’installer dans une routine de travail. En revanche, ce principe ne s’applique nécessairement qu’au détriment des autres.

Ainsi, notre méthode va proposer un juste équilibre entre rigueur et variété

LE CONCEPT D’ALTERNANCE

Ou l'art de bien moduler ses exercices...et leurs charges !

L’alternance est largement identifiée comme l’un des principes fondamentaux du hiit, et notamment dans le choix des exercices. Mais cette alternance doit pouvoir aller encore plus loin. Et ce, en vue de parvenir à une alternance des indicateurs de charge. Une charge est notamment constituée d’un volume et d’une intensité. D’ailleurs, leur évolution n’est pas linéaire au cours de la saison, bien au contraire. En définitive, c’est tout là que l’on observe ce que propose l’art du hiit.

Le fait d'anticiper la charge, de la programmer et au final de mieux la contrôler !

LE COUPLE CHARGE-RÉCUPÉRATION AU COEUR DES PRINCIPES DU HIIT

Optimiser ce couple charge-récupération est un point clé !

Une autre bonne raison de reprendre le contrôle de son plan d’entraînement repose sur la gestion optimale du couple charge-récupération. Que ce soit au sein de la séance ou d’une séance à l’autre, une charge de travail ne s’envisage pas indépendamment de la récupération qui lui sera associée. D’une part, car la récupération va garantir le retour à l’état de fraîcheur et donc la capacité de l’organisme à renouveler des efforts intenses. D’autre part, puisque la plupart des progrès induits par un entraînement surviennent… pendant la récupération !

L'ART DU HIIT VA DONC APPLIQUER UNE RIGUEUR TOUT PARTICULIÈRE À LA PROGRAMMATION ET À LA GESTION DE LA RÉCUPÉRATION !

Vous voulez en savoir plus ?

LISEZ L’ART DU HIIT

Retrouvez en digital mon ouvrage complet sur le HIIT !

34,90Ajouter au panier

    Leave a Reply