Skip to main content

Panier

Episode#63 – Acide lactique VS Lactates avec Didier Reiss

L’acide lactique n’existe pas ! Mais les lactates, OUI. Le lactate est principalement produit par les fibres rapides, dont la saturation mitochondriale accélère la production de pyruvate lors de l’effort intense. C’est ce qui se passe, notamment, lors des circuits Hiit, qui vont donc générer une quantité importante de lactates. Le lactate est alors capté par les fibres lentes avoisinantes qui vont l’utiliser comme substrat énergétique grâce au système aérobie.

Le reste du lactate produit est diffusé dans le sang, pour être utilisé comme source d’énergie par le coeur, ou par d’autres fibres lentes, rendues disponibles au cours d’une récupération active.

Une confusion répandue, mais pas de controverse scientifique

Si les gens de terrains s'opposent, la science elle, y voit clair.

Le pire, c’est que – pour une fois – la controverse n’existe guère que… sur le terrain. Les scientifiques sont globalement d’accord.

Quelques idées reçues que nous balayons dans cet épisode :

Les lactates donnent des crampes !

NON. Même à très haute intensité. L'origine de la crampe est multiforme.

Les lactates sont responsables de la fatigue musculaire !

NON. C'est l'inverse, c'est le fait qu'on en produise pas qui limite la performance.

Le lactate est responsable de l’acidose musculaire !

Impossible à justifier : les lactates consomment de l'acidité !

L'acide lactique est responsable du COVID 19

Non plus.
METTEZ A JOUR VOS CONNAISSANCES AVEC UNE DE MES FORMATIONS EN LIGNE

L’efficacité du processus de transformation du glucose en énergie repose en partie sur la
capacité du système à libérer le glucose par transporteurs de ses protons H+.

L’ACIDE LACTIQUE n’existe pas ! On vous explique pourquoi

Didier Reiss, Lactates Man, en parle sans détour dans ce nouvel épisode de podcast sciences du sport

Non seulement l’acide lactique n’existe pas, mais les lactates sont hyper utiles. C’est justement la formation de lactates qui permet de libérer les transporteurs de protons de leur cargaison, et de recommencer l’opération rapidement. La création de lactates permet donc le maintien d’un flux rapide de dégradation du glucose. C’est en partie ce qui explique que plus on produit de lactates, plus on est capable de produire de l’intensité.

Je fais un point complet avec LACTATE MAN, aka Didier Reiss, l’auteur de LA BIBLE DE LA PREPA PHYSIQUE.

METTEZ A JOUR VOS CONNAISSANCES AVEC UNE DE MES FORMATIONS EN LIGNE

FORMATION EN LIGNE

La Puissance

La puissance est le but ultime de l’entraînement physique.

79,90Ajouter au panier

Leave a Reply