Panier

Brûleurs de graisses, régimes secs, footing interminables… Les solutions « miracles » pour utiliser ou brûler les graisses à l’effort ne cessent de montrer leurs limites. Il va falloir s’y résoudre : pour se débarrasser des graisses, un seul facteur ne va pas suffire.

Brûler massivement les graisses à l’effort repose sur des piliers : une adaptation de la nutrition, l’entraînement optimisé par la chaleur, et le Hiit. Mais si tout cela ne suffit pas, ou que vous voulez gagner du temps, vous pouvez emballer le tout dans une ceinture à ultrasons.

Les ultrasons à la rescousse

pour brûler les graisses

On ne peut pas faire de miracle et brûler des graisses en claquant des doigts. Mais heureusement la technologie est comme souvent porteuse de bonnes nouvelles. En effet, les ceintures à ultrasons embarquant la technologie Sonic Résonance de Slim Sonic permettent de sauver les sucres en utilisant prioritairement les graisses pour produire un effort.

Des haut-parleurs à ultrasons en contact avec la peau permettent ainsi de déstocker (massivement) instantanément les graisses lors d’un effort (Hafiz 2014). Rendues disponibles pour produire de l’énergie, ces dernières seront en partie consommées lors d’un effort.
L’efficacité de ces ceintures pour brûler des graisses repose donc sur un effort. Idéalement intense. Les effets de deux protocoles d’entraînement utilisant la ceinture ont été récemment validés par une équipe de chercheurs (Hausswirth 2019).

Les protocoles validés scientifiquement pour brûler les graisses

Le Hiit : fat burner ultime ?

Pourquoi et comment fonctionnent ces circuits sur notre métabolisme ?

Longtemps on a considéré que pour perdre du poids et notamment des graisses, il fallait courir longtemps à faible intensité.

De manière générale, cette observation est largement remise en cause par la science. Elle considère ainsi désormais le Hiit comme un meilleur fatburner que le jogging ou la musculation (Wingfield 2015). En effet, il s’avère que l’entraînement régulier à haute intensité pousse l’organisme à consommer prioritairement les graisses. Par ailleurs on a toujours considéré jusque là la cinétique des graisses à l’effort… pas l’ensemble des conséquences métaboliques !
Il s’avère que l’entraînement régulier à haute intensité pousse l’organisme à consommer prioritairement les graisses.

C’est surtout un gain de temps. Les calories seront en effet brulées bien plus rapidement lors du Hiit (Falcone 2015, Wood 2016). Associé à un accélérateur de destockage comme une ceinture Slim Sonic, le Hiit a permis à ses utilisatrices de perdre plus de 6 cm de tour de taille en… 3 jours d’entraînement intensif (Hausswirth 2018).

La part anaérobie au coeur du game

Jusqu'alors on sous-estimait l'impact de l'effort anaérobie sur le déstockage des graisses

Le fait que la part anaérobie augmente lors de ce type de séance, prive partiellement les muscles d’oxygène pendant les phases de travail. L’activité métabolique augmente en conséquence durablement après ce type de travail (Wingfield 2015, Skelly 2014, Chan 2013).

Les graisses brulent alors en compensation entre 24 et 48h après la séance.

Mais ce n’est pas tout : si vous travaillez avec la ceinture Slim Sonic avant ou dès le début de la séance, ce sont les graisses qui sont immédiatement disponibles pour produire de l’énergie.

C’est le combo gagnant, d’autant que le Hiit cible déjà plus efficacement la graisse intra abdominale mieux que n’importe quel workout (heydari 2012). Ces observations se vérifient encore plus chez les publics obèses ! (Martins 2016)

2 séances sont alors particulièrement efficaces pour brûler les graisses

Avec ceinture de déstockage pendant la séance
10 min d’effort constant puis 10 x 1 min vite / 1 min lente puis 10 minutes constantes
En portant la ceinture 20 à 40 minutes avant la séance
10 min d’effort constant puis 12 x 30-30 en légère côte puis 10 minutes constantes sans la ceinture.

Optimisez vos séances cardio grace au destockage des graisses par ultra sons.

Découvrez la technologie Slim Sonic

1 195,00Choix des options