Panier

Planification, programmation et suivi doivent être abordés avec rigueur, précision, mais aussi humilité. La planification, ce fameux exercice souvent exercé dans les différentes formation en France, permet théoriquement d’organiser les futurs entraînements de son sportif.

La mise en place de cycles, de sous-thèmes, d’objectifs primaires, secondaires, tertiaires est un vrai fer de lance de certains coaches…

Parfois trop ?

Bon nombre d’entre nous avons passé des heures durant, à peaufiner ce tableau excel, avec des couleurs, des écritures et autres artifices de ce genre. On est fier du résultat, presque a en rêver (ou cauchemarder) la nuit…

Cependant, arrêtons de nous mentir...

Pour arrêter de vous casser la tête sur Excel, essayez HEXFIT pour commencer...

La planification, programmation, suivi, comment arrêter de perdre du temps ?

nous avons TOUS jeté un plan d'entrainement à la corbeille, pourtant conçu aux petits oignons après quelques semaines de pratique...

Vous y avez passé tellement d’heures sur “cet outil de l’entrainement”, que devoir modifier ce précieux plan vous demande presque un travail de deuil. Pour ceux qui planifient, cela devient un problème. Leurs capacités d’adaptation face aux variations de la forme du sportif, des conditions ou autres paramètres deviennent nulles. Ils n’arriveront pas à faire face et donc perdre toutes capacités à modifier leur plan ou séance en fonction de leur planification (et donc de faire de la programmation…).
périodiser la saison

Le coach qui planifie est donc contraint à subir les changements, plutôt qu’à les anticiper, ou plutôt à faire face (à l’imprévu). Une grande remise en cause de la planification n’est pas nécessaire. Il est important de planifier pour structurer sa pensée. Cependant, la planification ne doit être qu’un outil qui nous guide sur le terrain. Le plus important reste et restera le terrain. Si l’on passe plus de temps à planifier qu’à entraîner, c’est qu’il y a clairement un problème : de méthode, d’outil, ou de priorité.

La première des choses à faire c’est d’avoir les bons outils. A l’heure du tout digital, on ne doit plus perdre de temps en mise en page et autres formules de calcul. Une fois que ce piège est passé, il faut être humble : on ne cherche pas à avoir raison, mais simplement le meilleur chemin possible. Ce chemin sera corrigé de multiples fois pour nous amener -peut-être- à la performance.

Testez gratuitement HEXFIT dès aujourd'hui

Gagner du temps : Programmer plus que planifier ?

périodiser la saison
Oui, la planification n’est, à mon sens, qu’une toute petite partie du processus d’entrainement. Je la considère plus comme un fil rouge autours duquel les séances vont osciller. Notamment, selon la forme journalière du sportif. La planification fixe en réalité les objectifs à court, moyen et long terme de manière “rétro-planifiée”. Nous partons du point d’arrivée pour revenir au point de départ. Mais personne sur terre n’est capable de lire l’avenir : la programmation revêt donc une importance extrême.
La programmation est intimement liée à la planification : elles sont interdépendantes. L’une influencera l’autre de manière automatique. Cependant, une planification (trop) rigoureuse (rigide même) pourra perturber une programmation. C’est pourquoi, à mon sens, la seconde prend le pas sur la première. La programmation permet une adaptation des séances proches pour accomplir les objectifs des micro-, méso-, macrocycles planifiés, voir même une modification complète de la planification.

Adaptation par la programmation

Elle est seulement un guide dans le brouillard qu’est la performance sportive/l’activité physique. Cette dernière doit vite céder à la programmation afin d’obtenir le meilleur de la personne encadrée.
La programmation est donc une réelle force du coach. Sa capacité à programmer (surtout à court terme) des séances en fonction de l’objectif du cycle actuel. Mais les capacités journalières, des conditions et de l’environnement du sportif sont à considérer principalement. Et cette considération fait le distinguo entre un excellent coach et un autre.

La planification ne doit pas être une perte de temps.

L’adaptation et la clairvoyance du coach (via l’expérience notamment) seront des atouts qui lui permettront de faire face à toutes situations.
Adaptez-vous encore plus vite aux conditions en envoyant des questionnaires au client (de motivation par ex.) via Hexfit – de façon automatique et régulière !

Soyez adaptatif !

planifier et périodiser l'entraînement

Maitrisez la planification pour gagner du temps avec notre webinaire 

25,00Ajouter au panier

Améliorez le suivi de vos clients et sportifs avec HEXFIT

planification programmation

Leave a Reply