Panier

Il existe de nombreuses prises et saisies en musculation. Plus ou moins spécifiques à l’activité cible, visant différentes qualités de puissance ou même localisant ou globalisant le travail, les effets sont très variés, et le choix d’une prise plutôt que d’une autre n’est pas anodin. Explications

Achetez maintenant le PODCAST ULTRA sur la PREPA SPECIFIQUE

Les deux prises ou saisies courantes en musculation

Deux prises courantes sont utilisées dans les exercices d’entraînement en musculation

La prise en pronation, place les paumes vers le bas et phalanges vers le haut. On l’appelle aussi « prise par le dessus ». Par ailleurs la prise en supination, est paumes vers le haut et phalanges vers le bas. Elle s’appelle aussi « prise par le dessous ».

Une variante de l’une ou de l’autre prise est la prise neutre. Dans laquelle les phalanges pointent latéralement. Ainsi, c’est comme dans une poignée de main. Deux prises moins courantes sont la prise alternée. Dans cette prise une main est en pronation et l’autre en supination et la prise crochet, qui est similaire à la prise en pronation, sauf que le pouce est positionné sous l’index et le majeur.

Les différentes prises et saisies en musculation
Pronation
Supination
Alternée
Crochet

La prise crochet est généralement utilisée pour effectuer des exercices qui nécessitent une prise plus forte (exercices de puissance, pour les arrachés).

Notez que le pouce est enroulé autour de la barre dans toutes les prises illustrées : ce positionnement est appelé « prise fermée ».  En prise « ouverte » ou « fausse » le pouce ne s’enroule pas autour de la barre.
Achetez maintenant le PODCAST ULTRA sur la PREPA SPECIFIQUE

Définir une bonne prise ou saisie en musculation ?

Établir la bonne prise dans un exercice implique de placer les mains à la bonne distance l’une de l’autre du centre de la barre

C’est ce que l’on appelle la “largeur de la prise”. Les trois largeurs de préhension dans le dessin ci-dessus issu de l’Encyclopédie de la Préparation Physique sont normales, larges et serrées. Pour la plupart des exercices, positionnez la plupart du temps les mains à environ la largeur des épaules. Les choix de largeur et de type de saisie influencent directement le niveau de spécificité des mouvements par rapport à l’objectif du sportif. 

Le positionnement de la main pour tous les exercices devrait se traduire par une barre équilibrée et uniforme.

TOUT SUR LA PREPA PHYSIQUE GENERALE ET SPECIFIQUE

Les différentes prises et saisies en haltero

Les prises de barre varient d'un mouvement à l'autre

Les exercices d’haltérophilie et leurs variantes utilisent deux types de prises : la prise « épaulé » ou la prise « arraché », fermées et en pronation. La prise « clean » est légèrement plus large que la largeur des épaules. A peu près au niveau de l’extérieur des genoux. La prise « snatch » est une prise large et peut être déterminée en utilisant deux types de mesures : la méthode du poing à l’épaule opposée et la méthode du coude à coude (également connue sous le nom de « méthode de l’épouvantail »). La prise « clean » et la prise « snatch » sont souvent utilisées avec une prise crochet pour donner à l’athlète une prise plus forte.

Apprenez-en plus sur les choix spécifiques en prepa physique

Les différentes prises et saisies en kettle bell

La kettlebell est principalement caractérisée par sa poignée. C’est la forme même de la kettlebell qui impose les différentes manières de la saisir.

La majorité des exercices avec kettlebell se font avec deux types de prises : la prise en crochet (ou finger-hook) et la prise par insertion de la main.

Leur maîtrise est indispensable à l’apprentissage des mouvements. Si vous saisissez mal la poignée de la kettlebell, cela se traduira inévitablement par une fatigue prématurée de l’avant-bras, du poignet, de la main et des doigts.

Apprenez-en plus sur les choix spécifiques en prepa physique
Les saisies en kettlebell
Prise en crochet
Variante avec le pouce de l’autre côté de la poignée
Pour une bonne prise en main de la kettlebell, orientez la paume de votre main vers l’avant et placez vos doigts au centre de la poignée. Vous répartissez ainsi le poids sur vos doigts de manière homogène. Verrouillez ensuite votre prise en plaçant votre index sous votre pouce. Il s’agit là de la prise optimale et du meilleur compromis entre stabilité et mobilité.

Apprenez-en plus sur les fondements de la Prepa Physique

Le podcast ULTRA avec toutes les bases

20,00Ajouter au panier