Panier

Depuis de nombreuses années, nombre d’encadrants mettent la haute intensité au cœur de leur pratique. L’arrivée du Crossfit, il y a une grosse dizaine d’année a renforcé cette addiction collective. Et c’était une bonne chose : cette pratique a remis en cause la pratique de chacun…
Cependant, cette pratique de haute intensité n’est pas sans conséquence. Notamment lorsque le sportif subit un gros volume d’entrainement ou, au contraire ne dispose-t-il que d’une faible capacité d’entraînement !

C'est pourquoi la gestion de l'intensité est une qualité primordiale du coaching. Faire uniquement du High Intensity Interval Training (HIIT) ou du très très lourd en tout temps n'est aucunement une solution.

Prenez le contrôle de la dynamique de charge dans notre webinaire sur la PLANIFICATION

Low intensity training ou basse intensité : POURQUOI ?

(re)découvrez la force de la basse intensité

Le « Low intensity Training » (LIT) ou l’entrainement à basse intensité est une réelle variable de l’entrainement et de coaching. Et ceci est vrai pour les sportifs de tout niveau !
La capacité à réguler la charge d’entrainement via l’intensité est un réel gage de compétence de l’encadrant au service de son sportif.

On associe rapidement (et classiquement) aérobie et faible intensité. Les footings longs sont les séances classiques du LIT. Cependant, la faible intensité peut concerner également une séance de musculation. L’entrainement à l’amélioration d’un mouvement tel que le Turkish Get Up (TGU) ou tout simplement le squat peuvent, selon les charges et récupération, être considérés comme des entrainements à faible intensité.
Prenez le contrôle de la dynamique de charge dans notre webinaire sur la PLANIFICATION

Le LIT permet éventuellement :

Développer la base aérobie :

La base aérobie est extrêmement importante que ce soit pour le sportif ou le sédentaire. Cette filière énergétique est le système actif au repos... Une faible densité mitochondriale, un vo2 max aux fraises et un premier seuil ventilatoire trop bas ne permettent pas d'optimiser la performance ou la santé ! Faites donc des sorties longues (et tranquilles) !

De maintenir un haut volume d'entrainement :

Le volume d'entrainement peut être un des leviers de progression pour tous sportif. Faire du LIT va permettre de renforcer les fondements de la performance sportive.

D'augmenter/créer une fréquence d'entrainement :

Ce point rejoint partiellement le précédent. L'intégration de séances à basse intensité créé de facto, une fréquence d'entrainement. En effet, il est compliqué d'enchainer une séance de LIT avec une séance de HIT ou HIIT. La fréquence peut être alors un levier de progression fabuleux pour certains sportifs !

De réguler le système nerveux autonome :

L'intégration de séances de faible intensité va réguler (en partie) la balance entre le système ortho et parasympathique. Alors que la haute intensité va stimuler le premier, la basse va remettre le parasympathique au centre du débat. La balance alors sera moins déséquilibrée!

D'amener une meilleure maitrise technique :

Comme nous l'avons dit précédemment, le LIT permet d'avoir un temps d'amélioration technique.
Apprenez à planifier comme un PRO

LOW INTENSITY TRAINING : vers une régulation de la charge d’entrainement à basse intensité

Le LIT permet, in fine, de réguler la charge d’entrainement et de mieux maitriser cette dernière. Cela va permettre de plus s’entrainer (j’augmente le volume). Aussi, cela va autoriser à jouer sur l’intensité (je m’entrainer mieux et bien).

La (re)mise en place de séances peut être réellement la première base pour des sportifs en perdition. A trop rechercher les hautes intensités, les capacités d’adaptation se réduisent.  Il faut déconstruire parfois pour reconstruire et repartir sur de solides bases.

Le LIT ne doit surtout pas être perçue comme un un recul dans le processus d’entrainement. Cela doit être une fenêtre d’opportunité pour tous les encadrés, pour progresser, assoir et consolider les qualités.

Cette régulation de la charge d’entrainement peut également passer par la notion de spécificité et de complexité. En effet, il est possible de rendre ainsi une séance de LIT extrêmement spécifique à la discipline du sportif.  Egalement, augmenter la complexité d’un geste permettra des progressions techniques ou physiques.

Ainsi, le LIT permet-il de montrer votre expertise en tout temps. Chez le sédentaire, vous posez les bonnes bases. Pour  le sportif de haut niveau qui ne s’entraine pas assez, il en est de même.  Enfin le sportif (de haut niveau ou non) qui ne fait que du HIIT, va pouvoir transcender ses performances !
VOLUME, INTENSITE, COMPLEXITE ou SPECIFICITE : FORMEZ-VOUS !
planifier et périodiser l'entraînement

MAITRISE LA CHARGE D’ENTRAINEMENT !

25,00Ajouter au panier