Panier

La preparation physique des adolescents présente certaines spécificités quant au contrôle postural. Ces spécificités sont étroitement liées aux nombreux changements qui s’opèrent durant cette période.

Il y a d’abord les principaux comme un pic de croissance situé autour des 12 ans chez les filles et 14 ans chez les garçons. Nous pouvons aussi aborder des évolutions de tailles significatives pouvant aller de 20 à 30 cm sur une période de 2 ans.

La préparation physique des adolescents : la taille ne fait pas tout !

Lorsque le thème de l’adolescence est traité, ce sont souvent ces gains de taille qui sont mis en avant.

Mais l’évolution du poids de corps ne doit pas être oubliée. En effet, près de 50% du poids adulte est acquis durant l’adolescence. Il est aussi bon de noter que de nombreuses évolutions sur un plan cérébral ont lieu lors de l’adolescence.

Cette évolution rapide de taille et de poids implique des complications majeures. Notamment pour la conservation de l’équilibre dans des situations motrices complexes lors de la préparation physique des adolescents.

La coordination

La coordination doit être en partie reprogrammée

Les repères

Les repères visuels et proprioceptifs sont profondément et rapidement modifiés

L'équilibre

Les stratégies de maintien de l’équilibre ajustées en conséquence

Perturbations dans la coordination des jeunes sportifs

De tels facteurs induisent de manière prévisible certaines perturbations dans la coordination chez nos jeunes sportifs.

Plus les gains de taille sont soudains et importants et plus les représentations du corps dans l’espace semblent touchées. Ces caractéristiques font de l’adolescence une période particulière dans l’évolution du contrôle postural.

Quelques études se sont intéressées à cette période de l’ontogenèse et ont permis de mettre en avant les caractéristiques suivantes :

Chez des adolescents de 14-15 ans, les stratégies segmentaires mises en place sont moins performantes que celles des adultes (Assaiante et Amblard, 1995).

Alors que le rôle de la vision dans le contrôle postural est en baisse durant l’enfance, il a été observé un pic de dépendance à 15 ans chez les filles et 17 ans chez les garçons. (Witkin et coll, 1967).

Viel et coll (2009) observent quant à eux une utilisation moindre des informations proprioceptives.

Enfin, il existe même des différences intersexe au même âge. Alors que les oscillations posturales diminuent avec l’âge, les garçons âgés de 12 à 15 ans ont des oscillations posturales plus importantes que les filles.

Apprenez-en plus sur la posture et le mouvement dans notre ouvrage dédié !

Pour en savoir plus

15,00Ajouter au panier