Panier

Il est pertinent en préparation physique de centrer ses efforts sur la stabilité et la mobilité du bassin. Dans tout mouvement sportif, le bassin doit en effet être capable de jouer 2 rôles : celui d’ancrage et celui d’adaptation.

La stabilité du bassin comme fondement de la préparation physique

Très important dans une optique de restitution des forces

Les situations proposées doivent permettre au bassin d’assurer le relais des forces. Il s’agit ainsi d’aider à la production de force avec un ancrage au sol fort. Les mouvements d’haltérophilie sont alors particulièrement adaptés, afin de faciliter et de développer ce type de motricité. Ils constituent des outils très puissants pour développer les stabilité et mobilité du bassin !

Chronologiquement, le travail débutera par le soulevé de terre et le squat (barre devant et derrière). Ensuite, l’arraché et l’épaulé viendront enrichir les situations d’ancrage pour finalement terminer par des mouvements au Kettlebell tels que le swing avec toutes les déclinaisons qu’il comprend.

La mobilité du bassin comme source d’adaptation à l’entraînement physique

L’objectif est de jouer sur les coordinations fines qui donneront au bassin la mobilité

Il s’agit alors de fournir au bassin la réactivité nécessaires au maintien de certaines postures et gestuelles. Deux types de mouvements semblent appropriés à cette demande motrice. Les mouvements dont les appuis seraient stables avec des perturbations sur le reste du corps d’une part. D’autre part on peut utiliser les mouvements répondant à la logique inverse. Les appuis sont alors en instabilité et le haut du corps sans perturbation extérieures.

Cet article est illustré par Laurent Delacourt, préparateur physique dans le Volley Ball. Nous avons produit ensemble un livre sur le sujet !

Pour en savoir plus

15,00Ajouter au panier