Panier

Si le l’étirement du psoas est une problématique pour beaucoup de gens, c’est car le bassin est une région du corps très exposée aux contraintes.

L’articulation de la hanche au centre de la position debout

L’articulation de la hanche a en effet évolué vers une ouverture importante à mesure que l’homme s’est redressé

Cette évolution a ouvert la porte à de nombreux mécanismes inflammatoires, de nombreux déséquilibres et de nombreuses raideurs. La hanche est ainsi centrale dans les stratégies posturales, la prise d’informations proprioceptives, et la motricité.

Sa mobilité, sans expression de douleur, est essentielle au bon fonctionnement de la machine humaine.

L’articulation coxo-fémorale, est, en temps normal, particulièrement mobile. De nombreuses structures musculaires autour d’elle assurent alors son fonctionnement optimal. Une raideur, un déséquilibre, une fragilité de l’une de ces structures peut en effet potentiellement générer une inflammation locale, qui peut rapidement se généraliser à l’ensemble de la zone (se transformant le plus souvent en pubalgie), tant les structures sont rapprochées et connectées les unes aux autres.

L’étirement du psoas comme priorité

Muscles sur sollicités, dont trop peu de personnes prennent soin

Les ilio-psoas sont des muscles utilisés presque en permanence. De la marche à la prise de position assise en passant par la montée d’escaliers, tous les mouvements d’élévation frontale et toutes les fermetures de tronc les solliciteront. Prendre soin d’étirer son psoas est ainsi une priorité presque quotidienne.

Renforcez, étirez et massez quotidiennement les ilio-psoas, encore plus si vous pratiquez des abdominaux en battements de jambe, des fermetures de tronc, des montées de genoux... Aidez-les à se relâcher, gardez le contrôle.

étirement psoas
Psoas
Iliaque

L’impact des dérèglements respiratoires sur l’étirement du psoas

Les effets d’un dérèglement respiratoire ne sont pas limités à la région thoraco- costale

Ils s’étendent directement au centre du corps, à la très sensible charnière entre le tronc et les jambes. Un tel dérèglement contrarie l’ilio-psoas et le carré des lombes. Ils s’insèrent notamment sur la colonne vertébrale, via les fascias et ligaments. C’est alors leur connection avec le diaphragme. Le diaphragme est un muscle imposant du système respiratoire, ses insertions nombreuses sur la colonne (D12, L1, L2, L3) relient directement la posture du dos à la respiration (et notamment la raideur de la colonne comme le démontrent Shirley et coll. en 2003).

Etirement psoas
Diaphragme
Psoas
Iliaque

C'est ainsi qu'un problème respiratoire peut engendrer :

1

Le mal de dos

2

La déficience de gainage

3

La perte de mobilité des hanches et/ou de la zone lombaire

Fentes et trepieds

Les exercices inspirés du yoga sont particulièrement pertinents. En voici un exemple.

Nous vous recommandons la lecture de l’Art du mouvement

d’Aurélien Broussal et d’Stéphane Ganneau.

Pour en savoir plus

44,90Ajouter au panier

Leave a Reply