Le Great 8 consiste en huit étirements fondamentaux à votre souplesse globale et servant de base à de nombreux autres étirements. C’est aussi la base de Stretch To Win, la méthode d’étirements des auteurs Frederick et Frederick (2019).

Le Great 8  est divisé en deux Core 4 (quatre étirements pour le bas du corps et quatre étirements pour le haut du corps).

Le travail de la sangle abdominale, mais aussi des autres muscles stabilisateurs du tronc — afin d’acquérir une certaine stabilité avant de travailler sa mobilité —, est un processus bien établi dans le domaine du sport, de la remise en forme et de la rééducation.

Les Fredericks vont un peu plus loin,  avançant ce qui pourrait bien s’avérer être une nouvelle notion pour de nombreuses personnes. En effet, il sera plus efficace de commencer par acquérir un niveau de mobilité équilibré avant de travailler sa stabilité.

Voici un exemple : si vos muscles fléchisseurs des hanches sont plus raides du côté droit, ce qui entraîne une torsion du bassin, alors tout travail et développement musculaire des muscles du tronc sera déséquilibré.

Même si vous êtes suffisamment agile et athlétique pour stabiliser votre bassin lorsque vous travaillez les muscles de votre tronc (et donc pour berner entraîneurs et kinésithérapeutes), vous serez néanmoins contraint de vous appuyer sur une consommation d’énergie supérieure ainsi que sur d’autres formes de compensations pour pallier ce déséquilibre.

Si ce problème n’est pas résolu, cela finira par donner naissance à des douleurs chroniques et, dans le pire des cas, à des blessures. C’est pourquoi ces auteurs recommandent toujours de commencer par le Great 8 pour asseoir les fondations de l’ensemble de votre travail de mobilité et de correction du mouvement.

Core 4 de la moitié inférieure du corps

Le programme Core 4 destiné au bas du corps permet de relâcher certaines zones pouvant présenter un manque de souplesse autour des hanches et de la région lombaire, ce qui peut également se révéler bénéfique pour la mobilité de certaines régions supérieures (par exemple la colonne vertébrale et les épaules), mais aussi inférieures (genoux, chevilles et pieds) en raison de liens qui existent entre les différents réseaux du fascia.
Comme son nom l’indique le Core 4 identifie 4 zones de travail

  • Le muscle grand glutéal (ou grand fessier) au niveau du réseau postérieur,
  • Le muscle ilio-psoas au niveau du réseau antérieur profond,
  • Le muscle carré des lombes au niveau du réseau profond antérieur et latéral,
  • Le muscle grand dorsal au niveau du réseau postérieur ainsi que du bras.

Core 4 de la moitié supérieure du corps

La séquence d’étirements Core 4 a été élaborée afin de cibler les régions postérieures et antérieures de la ceinture scapulaire.

Nous avons constaté que, lorsque ces zones sont traitées et équilibrées par le biais d’un travail d’assouplissement, cela favorise une mobilité fonctionnelle optimale des épaules et des bras.

Vous pouvez effectuer chaque étirement séparément d’un côté puis de l’autre avant de passer à l’exercice suivant.

Le core 4 identifie quatre zones de travail clés :

  • Le muscle petit pectoral,
  • La coiffe des rotateurs,
  • Le muscle angulaire de l’omoplate,
  • Les muscles rhomboïdes.

Bientôt en langue Française pour en savoir plus !