Skip to main content

Panier

L’impédancemétrie s’avère être un outil intéressant pour le praticien désirant monitorer les effets de l’entraînement et de la nutrition sur la composition corporelle. Avant d’aller plus loin, lisez notre article consacré à la composition corporelle ici. Avant d’utiliser cette technique, il est conseillé de mettre en place un protocole de test rigoureux et standardisé. Celui-ci va permettre d’augmenter la précision des résultats et les rendre utiles et utilisables.

Découvrez les solutions professionnelles ACCUNIQ

4 critères pour le choix d’un test :

La pertinence

Le test est-il adapté pour mesurer la qualité ou le facteur préalablement identifié? Cela impose, en amont, une analyse des exigences d'un sport considéré.

La fidélité

Les résultats sont-ils stables et reproductibles quel que soit l'évaluateur, le lieu..? La qualité des résultats ne peut différer dans le temps.

La validité

Le test mesure-t-il bien ce qu'il est censé mesurer? Cela implique que le praticien s'intéresse aux statistiques. En effet, il doit pouvoir connaître les critères qui permettent de juger la validité d'un test, la significativité d'une corrélation.

L'accessibilité

Sait-on utiliser les outils dont on dispose? Ceci est dépendant de la clarté du protocole, de sa faisabilité.

Il est indispensable que le test respecte ces 4 critères afin de pouvoir utiliser les résultats dans le processus d’entraînement. Sans quoi,  il y a de grandes chances que vous fassiez fausse route et que vous perdiez en précision dans l’atteinte de performances sportives.

Recommandations pour l’organisation des tests d’impédancemétrie

Il s’agit, avant tout, d’un outil d’aide à la prise de décision. Simples d’utilisation, les impédancemètres, tels que ceux proposés par Diagnofit, fournissent de nombreuses données en seulement quelques minutes. Néanmoins, un protocole rigoureux doit être mis en place afin d’éviter des variations dans les mesures récoltées. Le contexte dans lequel le test est passé peut modifier la répartition des fluides intra et extra-cellulaires, influençant la pertinence des résultats. Par exemple, une évolution de la composition corporelle détectée par l’impédancemètre peut être due à un changement des conditions de passation du test, plutôt qu’à l’entraînement ou à la nutrition. Cela peut évidemment impacter négativement le suivi du patient ou du sportif.

Afin d'optimiser la précision, la validité et la fidélité de la mesure, il est nécessaire de respecter plusieurs conditions d'utilisation :

  • Porter le moins de vêtements possibles lors du test (pieds nus obligatoirement, et idéalement en sous-vêtements).
  • Adopter des postures adéquates pendant la prise de mesures afin d’optimiser le passage du courant (notamment : écarter les bras d’environ 30° pour éviter le contact avec le buste).
  • Mesurer la taille avant chaque pesée. En effet, il s’agit de l’élément de départ pour l’évaluation de la composition corporelle. Celle-ci varie légèrement au cours de la journée et des années (la solution ACCUNIQ prévoit une toise à ultrasons limitant la marge d’erreur dans la mesure de la taille).
  • Standardiser les états de nutrition et d’hydratation : ne pas utiliser l’appareil dans des conditions de suralimentation ou de déshydratation. Limiter la prise de boisson. Ne pas prendre du thé, café, alcool, cigarettes ou médicaments susceptibles de modifier le comportement physiologique avant la mesure (l’idéal serait de passer systématiquement le test à jeun).
  • Ne pas utiliser l’appareil après un exercice physique intense. 
  • Passer aux toilettes avant le test afin de limiter les fluides résiduels.
  • Ne pas utiliser l’appareil juste après un bain ou une douche.
  • Utiliser l’appareil dans des conditions constantes : à la même heure de la journée.
ACCUNIQ, impédancemètre, bio-impédance, bilan, composition corporelle
Toise ultrasons ACCUNIQ

L’éducation des athlètes, des sportifs et des patients à ce type de recommandations est une nécessité afin d’optimiser les conditions de passation du test. Notons également l’importance de réaliser ce test de manière régulière et constante pour obtenir les mesures les plus précises possible.

L’impédancemétrie ACCUNIQ de DIAGNOFIT au regard de la pertinence, de la fidélité, de la validité et de l’accessibilité d’un test

Une étude scientifique a constaté une haute validité et fidélité des impédancemètres ACCUNIQ de Diagnofit, basés sur la référence DEXA. Dès lors, ils sont considérés comme appropriés pour la mesure objective de la composition corporelle des athlètes, des personnes en surpoids et des personnes âgées (Yang, Kim, Choi, 2018).

Il vous reste à vérifier la pertinence et l’accessibilité de l’impédancemètre en rapport avec votre activité professionnelle. Sachez qu’ACCUNIQ propose une application mobile à destination des utilisateurs. Elle leur permet de consulter l’évolution de leur composition corporelle, partout où ils sont.

Retenez que pour optimiser la précision, la validité et la fidélité de la mesure, il est important de standardiser le protocole de test.

Alors, n'attendez plus pour découvrir l'univers Diagnofit !