Skip to main content

Panier

EPISODE #75 : Réathlétiser le genou après une rupture du LCA avec Simon Trubert

Par 2 janvier 2022février 14th, 2022Podcast

La rupture du LCA (ligament croisé antérieur) est sans doute la blessure la plus redoutée des sportifs. En effet, le genou touché peut être inutilisable pendant des mois. Pour autant, ce podcast met en lumière un aspect important : l’entraînement ne doit pas s’arrêter ! Votre genou est hors d’usage ? Très bien, profitez-en pour développer le haut du corps. Utilisez le protocole de réathlétisation du genou pour vous préparer sur le plan cardio ou neuro-musculaire.

Pour en parler, je reçois Simon Trubert, préparateur physique et kinésithérapeute. Un premier épisode est, par ailleurs, déjà disponible sur la réathlétisation de la cheville. Prenez le temps de vous assoir avec nous dans ce nouvel épisode #ABDPODCAST pour extraire le protocole de return to play après une rupture du LCA. Cet épisode est à retrouver avant tout le monde sur le eCampus de Trans-Faire.

Anticiper l’opération pour une rupture du LCA…

Le premier conseil que l’on peut prodiguer reste d’anticiper. Encore une fois, c’est la clé. Se préparer avant l’opération permet de gagner en masse musculaire. Le but est d’obtenir les cuisses les plus fortes possibles. Dès lors, on gagne du temps dans la période post-opératoire. Retenez bien qu’une opération des LCA réussie passe par une préparation en amont.

Bien remarcher…avant de reprendre la course

La période de reprise de la marche doit être progressive. Une fois que l’athlète est capable, on prend le temps de le faire courir à nouveau. Pour cela, quelques règles doivent être tout de même respectées. Une fois que l’on s’en est assuré, l’athlète est en capacité de reprendre la course/le footing. Le temps de reprise varie en fonction des athlètes. Généralement, on observe de 2 à 4 mois avant la reprise de la course.

  • L’athlète est stable
  • Le genou ne présente plus d’oedème
  • L‘inflammation a totalement disparu
  • L’athlète est capable de réaliser une extension complète du genou
  • Les sauts sont qualitatifs et contrôlés
  • Toutes les étapes sont progressives

Le return to play…

...avant le return to perf !

Le return to play désigne la phase de retour à l’entraînement. Celle-ci précède le return to perf, relatif au retour complet des capacités performatives de l’athlète avant sa blessure. Encore une fois, certaines aspects sont à prendre en compte pour une reprise en douceur.

  • L’athlète est psychologiquement prêt
  • Les tests de niveau de force approchent les 90%
  • La stabilité et la rotation sont bonnes
  • L’athlète est capable de se mettre à genou et assis sur les talons
  • Tous les mouvements sont de qualité et contrôlés

En définitive, la rupture du LCA n'est pas dramatique. Tentez de voir le verre à moitié plein. L'athlète va pouvoir se re-concentrer sur ses objectifs d'une part. Puis, il en profitera pour développer d'autres qualités. Votre travail en tant que préparateur physique sera de le guider, mentalement et physiquement, dans la reprise de confiance et de conscience des mouvements.

PACK PRÉVENTION

Car il vaut mieux prévenir que guérir

99,90Lire la suite

    Leave a Reply