Panier

La proprioception en preparation physique est, depuis les années 2000, un pilier des contenus d’entraînement. Nous avons beaucoup parlé des contenus d’équilibre, de contrôle et de mobilité du bassin qu’elle implique. Nous avons même largement traité le concept plus général d’Equilibrioception, au cours de l’enfance puis de l’adolescence. Un webinaire pour les coaches et kinés est même accessible ici pour évaluer et entraîner la proprioception. 

Une fois un niveau minimum d'equilibriocetion et de force développés, vient le temps de l'entraînement en adaptation totale

Il semble opportun de prendre comme zone cible le bassin. Dans tout mouvement sportif, le bassin doit être capable de jouer 2 rôles : celui d’ancrage et celui d’adaptation.

L’ancrage est très important dans une optique de restitution des forces. Les situations proposées doivent alors permettre au bassin d’assurer le relais des forces. Il aide alors à la production de force avec un ancrage au sol fort. Par l’adaptation, l’objectif est de jouer sur les coordinations fines qui donneront au bassin la mobilité et la réactivité nécessaires au maintien de certaines postures et gestuelles lors de l’activité sportive.

La proprioception en préparation physique de l’adolescence à l’âge adulte

Vers l'adaptation totale

Lors de la transition de l’adolescence vers l’âge adulte, il est possible d’établir un ultime groupe de mouvements “d’adaptation”. Dans ce dernier, les perturbations se feront au niveau des appuis mais aussi sur une autre partie du corps, souvent distale. C’est ainsi que la proprioception viendra s’intégrer efficacement progressivement en preparation physique.

Bien que pouvant être pratiqués dès le début de l’adolescence, il nous semble préférable d’aborder ce groupe une fois les phases de développement et de stabilisation acquises.

Ainsi, nous nous assuronsvque les fondamentaux sont bien maîtrisés avant de programmer des exercices et enchaînements plus complexes.

L’equilibrioception poussée à son maximum

Ancrage et mobilité du bassin au service de l'équilibre

Les blocs ancrage et adaptation seront dissociés l’un de l’autre lors de la programmation, pour permettre une meilleure intégration et une meilleure efficacité dans l’apprentissage moteur. Il faut considérer cette 1ère phase comme une phase de développement des qualités d’équilibre. Puis c’est la phase de stabilisation, qui met en avant l’alternance.

Les 2 blocs seront alors regroupés et l’alternance des exercices amènera le joueur à s’adapter aux contraintes changeantes.

Webinaire

La Proprioception

La « proprio » ça fonctionne comment ?

20,00Ajouter au panier