Skip to main content

Panier

L’importance de la respiration n’est plus à prouver.

Votre façon de respirer peut avoir un impact sur votre état mental, émotionnel et physique. Si vous avez déjà fait du tir à l’arc ou toute autre forme de tir sportif, vous savez alors que la maîtrise de la respiration est indispensable.

Le tonus musculaire peut également affecter la respiration. Par exemple, l’apnée du sommeil est liée à une hypotonie musculaire des voies aériennes supérieures. C’est un trouble du tonus musculaire qui altère gravement la fonction respiratoire.

D’ailleurs, dans certaines activités sportives, si votre fréquence respiratoire est trop élevée, alors votre concentration est affectée. Prenons l’exemple d’un putt en golf qui nécessite un état de détente important.

En revanche, si votre fréquence respiratoire est trop basse alors que vous vous apprêtez à courir, alors vous n’êtes pas prêt à effectuer un départ efficace.

En définitive, une mauvaise technique respiratoire affecte vos performances et/ou celles de vos athlètes.

Comment fonctionne donc ce lien entre respiration et performance sportive ?

En guise d’illustration, essayez cet exercice :

Positionnez-vous debout, pieds parallèles et écartés à largeur de hanches.

  •  Tout d’abord, veillez à ce que le poids de votre corps ne soit ni sur vos talons ni sur vos orteils. Il doit être bien réparti entre ces deux points.
  • Puis, fléchissez légèrement les genoux sans que cela ne génère de tension au niveau des cuisses.
  • Fermez les yeux et ressentez votre abdomen se détendre et se dilater à chaque inspiration. Cette partie de votre corps doit également rester détendue à l’expiration.
  •  Soyez attentif à toute tension, gêne ou douleur. Concentrez-vous à nouveau sur la technique respiratoire précédemment décrite. Dès lors, vous constaterez que votre respiration s’approfondit et ressentirez de la détente.

Conservez cet état pour une dizaine de cycles respiratoires. Chaque cycle correspond à une inspiration et à une expiration lentes et profondes.

Lorsque nos sportifs effectuent ce petit exercice, nous obtenons une vaste palette de réactions.

Je ne m’étais jamais rendu compte que j’étais aussi tendu.

Je ne savais pas qu’il m’était aussi difficile de me détendre... pourquoi je n’arrive pas à me détendre ?

La douleur que j’avais à l’épaule avant de commencer cet exercice a totalement disparu !

Grâce à ce simple exercice, nos clients parviennent à identifier des zones de tension dont ils n’avaient même pas conscience. Et surtout, ils apprennent à apaiser ces tensions de façon immédiate et spontanée.

L’harmonisation entre étirement et respiration

Après cet exercice, vous pouvez passer à des approches plus avancées et plus spécifiques.

Par exemple, vous pouvez vous en servir pour régir votre réponse aux différentes cadences d’étirement. Ainsi, vous obtiendrez différents effets de votre travail de souplesse.

En effet, en prenant en compte l’influence de la respiration sur la tension musculaire, le corps répond alors considérablement mieux aux étirements.

Grâce à l’harmonisation entre étirement et respiration (et aux autres principes de base de l’étirement), vous pourrez apprécier votre état physique du moment avec précision. L’idée est de donner au corps ce dont il a besoin à un moment précis.

Je vous forme aux étirements !

Les étirements de récupération sont également un bon exemple. Au lieu de se baser sur une durée d’exécution arbitraire, on obtient de meilleurs résultats en se basant sur la respiration. Lorsque vous harmonisez étirement et respiration, certaines parties de votre corps mettent moins de temps que d’autres à se relâcher.

FORMATION À DISTANCE

COACH RÉCUP

100% en ligne, 100% à votre rythme, 100% finançable

Pour aller beaucoup plus loin sur la respiration et sur toutes les techniques de récupération.

DÉCOUVRIR LA FORMATION