Panier

Pour le préparateur physique en foot ou n’importe quel sport co, la notion d’effort en dehors du contexte spécifique à la pratique sportive n’est pas toujours évidente. Même si les sportifs sont conscients de la nécessité d’avoir une condition physique optimale, ils n’adhèrent pas encore entièrement à cette forme de préparation. Cet effort doit et tend à être mieux ressenti, même s’il paraît fatigant et astreignant.

Il doit en effet aider à transformer la mentalité des sportifs qui devraient se sentir autant haltérophiles, force-athlétistes, culturistes ou athlètes, que footballeurs, judokas, gymnastes, nageurs, rameurs, pilotes, patineurs, tennismen etc...

Le préparateur physique foot ou sport co à la recherche de variété

Pour le compétitieur, il est donc nécessaire de changer ses habitudes en apportant des éléments nouveaux à sa préparation

Cela permet de palier certaines déficiences et de renforcer les points forts sur tous les plans (cardio-vasculaire, physiologique, musculaire, articulaire, tendineux, mental…). Nous avions déjà abordé les parcours au service du préparateur physique foot ou sports co. Ceci se fait à travers un travail physique à base de vitesse, force, résistance, endurance, coordination, adresse, souplesse, puissance musculaire, capacité d’apprentissage…

Soit autant de paramètres repris un à un dans les parties consacrées de ce site.

Les principes des parcours pour le préparateur physique foot ou multisports

Il est possible de constituer deux parcours parallèles où les sportifs pourront se confronter directement ou en relais

Le principe des parcours est de proposer

1

Enchaînements d’ateliers spécifiques

où les facteurs de répétition, la qualité de l’exercice et la récupération sont prioritaires.
2

Enchaînements continus

avec chronométrage où les notions de rapidité, précision, habilités motrices, endurance, sens tactique seront prioritaires.
Utilisez tout le matériel à disposition dans un stade ou un gymnase pour élaborer un parcours. Piochez ainsi dans les lattes, cônes, medecine-ball, balles (football, tennis, basket-ball, volley etc…), balles lestées, cerceaux, haies, barres, chaises, bancs. Il faut également profiter des installations sur site qui peuvent se révéler utiles. Utilisez alors les buts de football ou de handball, panneaux de basket-ball. Instrumentalisez aussi poteaux et filets de volley- ball, certains agrès (barres fixes et parallèles, cheval, mini trampoline) etc…

Exemple de parcours sportif en prepa physique

Ce parcours est une base évolutive adaptable à vos objectifs. Je vous recommande donc de le transformer.

Je vous propose des variantes vous permettant de basculer d’une dimension énergétique à l’autre. Le parcours est en outre composé d’ateliers qui, abordés séparément et associés à des récupérations complètes (2 à 5 minutes selon la distance), feront d’excellents exercices de vitesse.

Un peu plus long que celui présenté ici, les temps de référence vont de 1 min 10 à 1 min 30.

Puissance lactique

Diviser le parcours en deux portions. Tenter de battre son record à chaque passage. 6 séries (soit 3 fois chaque portion) à vitesse maximale (permet d’établir un temps de référence). Prendre 5 minutes de récupération entre chaque tentative.

Capacité lactique

Chaque série sera composée du parcours entier, de la première partie du parcours (demi-parcours 1) ou de la seconde partie du parcours (demi-parcours 2). Le travail s’effectue au temps de référence -15%.

Parcours entier / Demi-parcours 1 / Parcours entier / Demi-parcours 2

Entre chaque série, prendre 2 à 3 minutes de récupération. Ce bloc peut être répété en entier après 6 à 7 minutes de récupération semi-active. Il est possible d’ajouter jusqu’à deux séries, en terminant toujours par un demi-parcours (afin de conserver une intensité élevée).

Puissance aérobie

Alterner 1 tour de terrain en courant et 1 parcours complet 8 à 10 fois. Tenter de maintenir 40 % à 50% de son temps de référence sur le parcours.

Nous vous recommandons la PPM !

Pour en savoir plus

34,99Ajouter au panier