La vitesse, une qualité composite

Permet d’exprimer avec promptitude une action sportive

Son appréhension globale nécessite une connaissance des filières énergétiques concernées, une maîtrise des processus neuromusculaires mis en jeu, une identification précise de ses conditions d’expression spécifiques à une discipline ; et évidemment des méthodes de développement idoines.

Vivacité : actions isolées, réactions, enchaînements

Frédéric AubertDistinction de 3 grandes expressions de la vitesse

Vitesse : rapidité de déplacement d’un segment corporel ou de l’ensemble du corps

Frédéric AubertDistinction de 3 grandes expressions de la vitesse

Vélocité : lié à la fréquence gestuelle et la spécificité de l'activité

Frédéric AubertDistinction de 3 grandes expressions de la vitesse

La vivacité , n’est pas la moins complexe : il s’agit de l’expression de la coordination dans la vitesse, mêlant (isolément ou sous forme d’enchaînement) accélérations et freinages, force élastique, vitesse d’action isolée et vitesse de réaction.

L’âge du sportif

Un facteur de la vitesse

Parmi les milliers de facteurs influençant le développement de la tentaculaire qualié de vitesse, l’âge a un impact extrêmement important.
On observe une augmentation de la vitesse jusqu’à 25 ans, puis une diminution progressive jusqu’à 35 ans, avant une chute drastique entre 35 et 40 ans (et merde). L’âge idéal pour un développement intensif chez les jeunes serait entre 12 et 17 ans. Voici un tableau repris des travaux de Gilles Cometti.

Pour développer l’agilité sur le terrain, il vous faut des ouvrages de référence et du matériel. Voici notre Super Pack Agilité.

Lisez et appliquer avec le Super Pack Agilité

149,60 122,99Ajouter au panier