L’âge est souvent appréhendé sous un angle strictement chronologique...

Dans cette optique, il s’agit du temps qui s’est écoulé depuis la naissance de l’individu. Les évolutions scolaires, sociales et sportives sont dans les faits systématiquement articulées autour de cet âge chronologique.

Or, il apparaît dès le plus jeune âge des différences interpersonnelles en termes de maturité physique et psychologique.

 

Deux joueurs d’un même âge chronologique de 17 ans peuvent ainsi avoir des niveaux de développement physique complètement différents.

On dit alors qu’ils n’ont pas le même âge biologique

Il existe une mise en évidences de très grandes différences morphologiques entre les individus. Ainsi, à 14 ans, les différences de taille peuvent aller jusqu’à 23 centimètres de hauteur, et les écarts de poids peuvent atteindre 18 kilogrammes.

Lloyd et coll. (2015)

De telles différences doivent être prises en compte pour concevoir et mettre en œuvre un programme d’entraînement : par exemple, une fillette de 11 ans peut surclasser facilement d’un garçon de 11 ans si son développement biologique le lui permet. C’est d’autant plus vrai, que la puberté féminine est souvent un peu en avance sur celle des garçons.

Ajoutons enfin un ultime âge essentiel à la programmation de la prépa des jeunes : l'âge d'entraînement (dans la discipline et en général).

Lisez en plus sur la prepa physique des Jeunes. Et la référence en langue Française, nous l’avons écrite avec Laurent Delacourt.

Pour en savoir plus

28,90Ajouter au panier