Panier

La capacité du sportif à augmenter sa vitesse gestuelle ou de déplacement est déterminante.

En clair, une fois le délai de réaction dépassé, il s’agit pour lui de produire une accélération.

Cette qualité d’accélération peut être améliorée de diverses manières.

Surcharger le sportif peut constituer un support d’entraînement concentrique très efficace.

Souvent considéré comme un outil de vitesse voire de sur-vitesse, le travail de contre vitesse et même de largage appliquent des paramètres de force à la vitesse.

Il faut ainsi comprendre que les 2 notions sont indissociables et doivent être entraînées séparément pour espérer tirer un maximum de bénéfices du travail de course lestée.

Le développement des muscles impliqués dans les différents paramètres de puissance du déplacement en course peut notamment passer par de la course… lestée.

La contre-vitesse
Contre-vitesse et sur-vitesse sont des concepts regroupant diverses procédures destinées à dépasser « la barrière de vitesse ». Ce phénomène, scientifiquement obscur, s’observe très souvent à haut niveau. Le sportif arrive parfois au cours de son processus d’entraînement à une stagnation (voire une légère régression) de ses performances de vitesse.

Il est possible de l’aider à franchir ce blocage en le surchargeant avant de le décharger à nouveau : c’est la contre vitesse, où on augmente l’inclinaison de la pente, le poids du sportif ou encore sa résistance à l’avancement.

L’autre solution consiste, à l’inverse, à augmenter artificiellement la vitesse du coureur : c’est la sur-vitesse où on inverse l’inclinaison de la pente (course en descente), on tracte le sportif (discuté dans un « pour aller plus loin » consacré plus tard dans ce chapitre), on allège son poids de corps (course avec harnais relié par cordes à un rail au plafond), ou encore on « largue » le sportif au démarrage ou durant une course freinée (corde/élastique).

le gilet lesté

De 10 ou 20 kgs, il présente l'avantage de ne pas déséquilibrer le sportif.

le chariot relié à une corde freinant la course

Modifiant la technique de course si il est trop chargé, il permet notamment les techniques de largages pour des contrastes de vitesse !

l’élastique

Selon les modèles, il permet de manière ludique de faire de la contre vitesse ou de la sur vitesse ! Attention dans tous les cas c'est sans doute l'outil qui modifie le plus les patterns de course.

le parachute

Le parachute est sans doute l'un des outils les plus efficaces en contre vitesse sans trop influencer les patterns de course.

ou plus récemment les machines permettant d’évaluer la puissance type Keyser…

La précision de la machine avec des watts affichés à chaque série. Mais des contextes de course moins spécifiques, fatalement.
Technique et contrastes
Il est primordial de faire en sorte que la surcharge ne perturbe
pas la technique de course.

Un excès de poids obligerait le sportif à adapter sa motricité, limitant la cohérence de la progression physique comme technique.

S’il est parfois préconisé de travailler uniquement en situation de lest, l’approche la plus intéressante pour transférer les gains directement dans la course semble être celle de l’alternance charge/décharge.

On pourra appliquer ce principe d’alternance entre les séries (une série en contre vitesse, une série sans contrainte), ou dans une même série (départ lesté puis relâche en survitesse).

Equipez-vous dans notre boutique avec nos rubans d’évasion ou nos élastiques et parachutes !

Pour en savoir plus

9,90Ajouter au panier